We Will Punk You! | With Confidence – Better Weather
211
post-template-default,single,single-post,postid-211,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-theme-ver-14.5,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

With Confidence – Better Weather

image

Aujourd’hui sur We Will Punk You !, nous vous présentons un album datant de l’année dernière mais qui vaut définitivement le détour : Better Weather par le groupe australien With Confidence. C’est en juin 2016 que le groupe nous a enfin délivré son premier LP :10 chansons, 34 minutes entre pop et rock avec des touches punk. Le groupe est récemment venu en Europe afin de le présenter et nous vous disons enfin ce que nous pensons du groupe, à la fois en studio et en live !

Jayden Seeley (chant et basse), Inigo Del Carmen (chant et guitare), Luke Rockets (guitare) et Josh Brozzesi (batterie) sont tous les quatre originaires de Sydney, en Australie. Ils ont commencé le groupe à trois, sans Luke, qui a fait son apparition un peu plus tard au sein du groupe. Le groupe ont sorti deux EPs auparavant, Youth (en 2013) et Distance (en 2015) avant d’achever leur premier opus en 2016.

We’ll Be Okay, premier single de l’album, est sorti bien avant l’annonce même de l’album (en début d’année) et a donc pu être testé live avant toute chose et la réponse du public fut au rendez-vous. Deux autres chansons ont suivi : tout d’abord Keeper, sortie de nulle part (en Avril) et accompagnée d’une vidéo dans les jours qui ont suivis, puis Higher (en Mai). Après la sortie de l’album, le quatrième et dernier single a été découvert, il s’agissait de Voldemort, sortie en Juillet. On apprécie ici la métaphore faite par le groupe en rapport avec la saga Harry Potter. En effet, Jayden a écrit cette chanson en pensant à l’un de ses meilleurs amis et le passage dépressif qu’il endurait ; ce dernier ne voulait absolument pas en parler et comme nous le savons, Voldemort est désigné comme “Celui dont on ne doit pas prononcer le nom”, d’où le rapprochement.

Que ce soit en acoustique, en live ou en studio, le groupe ne cesse de nous surprendre.

Les quatre singles, assez rythmés, se placent sur la même lignée niveau paroles : avoir besoin de l’aide d’une certaine personne et le fait que tout ira pour le mieux. Un sujet qui résonne comme un élan d’espoir pour son public et est assez représentatif du groupe car si on peut dire une chose et une seule sur ces garçons, c’est que leur paroles sont chargées de sens.

Plusieurs chansons de l’album dont un peu plus profondes que les autres. Nous pensons à Keys par exemple, écrite par Inigo pour une personne proche de lui, qui est l’une de nos favorites. Il est facile de s’identifier aux paroles : soit directement à l’auteur, car chacun a déjà perdu un proche, ou eu besoin d’entendre ce genre de paroles (“I should have been your protection”  ou encore “You didn’t have to disappear, I know how much it hurts”).

          Waterfall est une autre piste qui nous tient à coeur : un rythme chargé, une voix pleine d’émotions. Dernier morceau de l’album, elle le clôture en beauté avec des paroles comme “Find me at sea and tell me why you never loved me, cause I gave you all, I had to watch you fall” qui sont plus sur le plan des relations amoureuse, qui aussi un thème récurrent chez With Confidence.

Malgré les consonances pop et punk que l’on peut retrouver tout au long de l’album, une chanson se détache du lot. Long Night, lente et douce, sublime la voix de Jayden simplement accompagnée d’un piano et de quelques violons : c’est tout ce dont elle a besoin. Nous pouvons apprécier ici une version plus calme et vraiment plus personnelle du groupe qui est loin de nous déplaire.

image

Le quartet a ensuite emmené cet opus en tournée, en commençant logiquement par l’Australie et ensuite en Europe. Ils sont passé par la France, le 16 Mars dernier à l’Espace B, à Paris, où nous avons pu découvrir un groupe énergétique et très drôle à voir sur scène. On peut voir que Jayden, Inigo, Josh et Luke sont amis depuis un moment maintenant et cela rend l’atmosphère sympathique et nous promet un concert sans répit. Les voix de Jayden et Inigo s’accordent parfaitement et sont toute aussi agréable l’une que l’autre. Les talents instrumentaux sont aussi à mentionner, tous genres confondus. En plus du dernier album dans son intégralité, nous avons pu redécouvrir d’anciennes chansons provenant des EPs, comme London Lights ou Godzilla qui sont, à notre avis, les deux meilleures.

Le groupe sera présent au festival Slam Dunk à la fin du mois, auquel nous assisterons à Birmingham. Nous devrions donc vous reparler d’eux dans un futur proche !

Aude Andrault
contact1@wewillpunkyou.com