We Will Punk You! | Will Joseph Cook à Heaven
208
post-template-default,single,single-post,postid-208,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive,elementor-default

Will Joseph Cook à Heaven

image

            Il y a un mois, nous étions agréablement surprises par le premier album de Will Joseph Cook, Sweet Dreamer. Nous avons donc été le voir en concert à Londres le 11 mai dernier afin de vivre l’expérience en live.

             Nous avons découvert Will Joseph Cook en première partie de Sundara Karma à Londres au mois de février. Il avait alors été extrêmement bien reçu par le public londonien qui semblait connaître le chanteur. Nous le suivons ainsi depuis quelques mois maintenant. Nous n’étions pas nécessairement convaincues, au départ, par sa musique. Il est, et a toujours été, évident pour nous qu’il a des capacités vocales qui méritent l’attention mais nous ne nous imaginions pas se trouver aussi transportées, à la fois par l’album et l’expérience live

Le concert commence par un message affiché sur les écrans géants de la salle. Une voix off annonce « This album is the fucking dopest shit I have ever heard, absolute fire, I am totally shook » juste avant que le jeune chanteur monte sur scène. C’est une façon originale mais assez réaliste de présenter à la fois l’album et le concert.

Le chanteur a choisi de présenter la plupart des chansons de son album. Celles qui n’apparaissent pas sur la setlist ne sont pas nos préférées et ne manquent pas réellement. Nous avons noté plusieurs moments marquant dans le concert.

Tout d’abord, le single Girls Like Me, notre chanson préférée de l’album, a aussi été notre morceau préféré à entendre en concert. Le public entier semble connaître toutes les paroles de la chanson et danse en accompagnant Will Joseph Cook. L’ambiance pop du concert atteint là son apogée pour notre plus grand plaisir.

Notons aussi le moment acoustique et Water’s Gone Cold. Les musiciens qui accompagnent Will quittent la scène le temps d’une ou deux chansons et Will entonne ce morceau magnifique. Malheureusement, cette chanson ne semble pas être une favorite du public. Si la moitié des personnes présentes chantaient en chœur avec l’artiste, l’autre moitié discutait au fond de la salle (probablement de leurs listes de courses). Ces personnes ont, à notre avis, gâché un très beau moment de connexion entre l’artiste et ses fans. Néanmoins, la chanson ne perd pas pour autant de sa grandeur et nous avons pu l’apprécier à sa juste valeur.

D’autres titres ont aussi retenu notre attention pour leurs capacités à faire danser et chanter tout le public du premier au dernier rang. Nous vous conseillons ainsi d’aller écouter sans ordre particulier Take Me Dancing, Treat Me Like A Lover, Sweet Dreamer, Beach (I Wanna Make You Mine) et Biggest Fan.

En somme, la musique de Will Joseph Cook est une musique pop qui fait bien son travail. Difficile de résister à l’envie de danser et de chantonner en écoutant le chanteur. Nous avons passé un moment très agréable en sa compagnie et nous espérons que cela arrivera à nouveau.

Will Joseph Cook a malheureusement annulé son concert le 25 mai à Paris. Nous Nous croisons néanmoins les doigts pour le revoir très bientôt en France !

Clémentine Tricaud
Clémentine Tricaud
clementine@wewillpunkyou.com