Boston Manor
1148
post-template-default,single,single-post,postid-1148,single-format-standard,bridge-core-2.0.6,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-theme-ver-19.3,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

Boston Manor

À l’occasion de leur tournée anglaise de mai 2017, nous avons pu discuter avec Jordan Pugh et Mike Cunniff, membres du groupe Boston Manor. Vous pouvez visionner l’échange ou lire la version française à la suite! Nous avons également écrit un article sur la tournée, à lire ici.

We Will Punk You! : Bonjour! C’est une interview pour le webzine français qui s’appelle We Will Punk You !

Jordan & Mike : Cool !

WWPY! : Vous venez de commencer une tournée anglaise presque entièrement complète, aujourd’hui c’est le deuxième jour alors j’aimerais avoir vos impressions sur la première date, hier, à Liverpool. Comment c’était ?

Mike Cunniff : Très bien !

Jordan Pugh : Ouais, super bien, n’est-ce pas ? C’était fou, il faisait très chaud.

WWPY! : Les concerts ici ont l’air super sauvages comparé à ce qu’on peut voir en France.

J : Tu étais là non ? Ouais il faisait genre, super, super chaud. C’était transpirant. Il n’y avait pas beaucoup d’air pour respirer, ce qui est une bonne chose j’imagine. On a vraiment adoré. Un bon petit début de tournée je pense.

WWPY! : Top. Juste après ça, vous jouez au Slam Dunk Festival. L’année dernière, vous avez jouer sur la scène Kerrang! Fresh Blood, et cette année a été plutôt bonne pour vous depuis. Vous avez sorti votre propre album, fait des concerts en tête d’affiche, dont certains en Europe, vous êtes allés en Amérique… Qu’est-ce que vous diriez a changé depuis l’année dernière ? Comment vous trouvez que ça a influencé votre musique ?

M : Tu veux dire, la musique qu’on a écrit ou cette année ?

WWPY! : Tout ! Les tournées, rencontrer des gens…

M : Ça ouvre définitivement les yeux. Je ne sais pas, on n’aurait jamais pensé pouvoir faire tout ça si on n’était pas dans le groupe déjà.

J : Juste voir la réaction des gens, ça nous encourage à continuer de faire ce qu’on fait, à faire plus de musique, à la rendre meilleure et juste donner à nos fans ce qu’ils veulent j’imagine.

WWPY! : Il y a quelques jours, vous avez tweeté sur le compte du groupe quelque chose à propos de nouvelles démos. Vous préparez quelque chose ! Est-ce que vous pouvez nous en dire plus à propos de ça ou est-ce que c’est toujours un secret pour le moment ?

: C’est encore un secret pour l’instant.

J : Ouais, on est entrain d’écrire l’album. Le deuxième. On peut déjà te dire ça. On a commencé à faire des démos… et puis il y a autre chose dont on ne peut pas parler encore, mais qui va sortir dans les deux prochains mois.

M : Oui. Je ne sais pas de quoi tu parles en fait donc bon.

: Dans les deux prochains mois. Tout le monde va en entendre parler.

M : Ok je crois que je vois ce que tu veux dire, mais je pense que ça pourrait être plus tôt que ça.

J : Non c’est ça, dans les deux prochains mois.

: Ok…

J : Je crois… ou peut-être plut tôt.

M : Oui. Je pense que ce sera plus tôt.

: Oh, ok. Ouais.

WWPY! : Ok… Je vais attendre de voir alors… C’est quoi votre premier souvenir relié à la musique ? Vous vous souvenez de la première fois que vous avez touché à un instrument, ou la chanson qui vous a donné envie d’être dans un groupe ?

J : J’ai une histoire complètement différente de la votre, les gars.

M : Tu commences.

J : Je ne savais pas vraiment ce que je voulais faire après le lycée et quand je suis entré à la fac, j’aimais déjà la musique de toute façon, j’aime ça et j’ai toujours voulu jouer d’un instrument mais la principale raison c’est que tous mes potes du lycée faisaient déjà de la musique donc je me suis dit que j’allais essayer et apprendre à jouer d’un instrument et c’est pour ça que j’ai choisi un cours de musique. Et à partir de là, j’ai appris à jouer de la batterie et nous voilà aujourd’hui. (À Mike) Toi ça fait des années que tu joues ?

M : Je pense que j’ai commencé la guitare au même âge que toi tu as commencé la batterie.

J : J’avais dix-sept… seize ans !

M : J’en avais dix-sept. J’ai choisi la guitare parce que je n’avais jamais vraiment … J’ai toujours aimé la musique mais je n’avais jamais pensé que j’aurais pu en jouer parce que tous mes professeurs à l’école disaient que j’étais mauvais. J’avais l’impression que je ne pouvais pas faire de musique donc une année, je ne sais vraiment pas pourquoi j’ai fait ça, j’ai demandé une guitare pour Noël. Et mon frère (Dan, le bassiste du groupe) en a eu une aussi, et à partir du moment où je l’ai eu, je ne l’ai plus lâchée. J’en jouais tous les jours et j’ai appris tout seul. Je suppose que si moi je peux le faire, tout le monde peut. Tu vois ?

J : Ouais, comme je disais, je n’ai pas vraiment joué d’un instrument avant d’avoir 16 ans et un jour je l’ai fait. Il faut juste commencer, essayer et on ne sait jamais ce qui peut arriver, ça pourrait marcher au final.

M : Et pour moi, le premier souvenir de musique que j’ai c’est l’album Dangerous de Michael Jackson, c’est la première fois que j’ai réalisé que j’aimais la musique je crois. J’avais quatre ans, je crois.

J : Moi c’était l’album de DMX.

M : Ahahah trop bien !

J : J’ai acheté l’album de DMX et j’étais genre … Wah c’est trop cool !

WWPY! : Cool ! Quand est-ce que vous avez réalisé que le groupe était important pour certains et que vous pouviez en vivre, de votre passion ?

M : Je crois que c’est flagrant quand on est en tête d’affiche. Quand on fait nos propres concerts, quand on voit les gens venir et que les salles sont complètes et aussi quand les gens viennent nous voir. Hier, quand on était assis dehors, des gens sont venus nous demander des photos et discuter, des choses comme ça … Les gens s’intéressent à nous et c’est génial, c’est vraiment super.

J : C’est toujours irréel, on arrive à un point où on essaie vraiment de vivre que de ça. Mais c’est toujours dur d’arriver à ce stade là donc on est juste contents d’en être jusqu’ici.

M : On est juste patients.

WWPY! : Est-ce que vous écoutez des groupes européens ou des groupes qui ne chantent pas en anglais ?

J : Ben, on s’entend bien avec Chunk! No, Captain Chunk!

WWPY! : Ouais, des Français !

J : Ils sont sympas. Genre Bastien, c’est le batteur. Et…

M : Mais ils chantent en Anglais non ?

WWPY! : Oui, ils chantent en Anglais.

M : J’aime bien Sigur Ros, ils viennent d’Islande. Je ne sais pas si je le prononce correctement. Si-gu-ross … C’est ça. C’est un groupe qui fait plutôt de l’instrumental. Ils chantent aussi mais je n’ai aucune idée de ce qu’ils racontent. Mais c’est magnifique à écouter. Ouais, c’est un groupe genial. Hum …

J : J’essaye d’en trouver d’autres.

M : J’écoutais beaucoup de death metal quand j’étais plus jeune, vers 16 ans, et In Flammes viennent de Suède.

J : Je n’ai aucun groupe qui me vienne en tête. Enfin, j’en connais probablement mais je ne sais pas d’où ils viennent

M : Ouais. Genre des groupes européens ??

WWPY! : Ou juste qui ne chantent pas en Anglais.

M : Avant j’écoutais un groupe français qui s’appelait hum … Je ne me rappelle pas du nom du groupe, mais ils avaient un album appelé Le Chemin.

WWPY! (à la camera) : Le Chemin… c’est Kyo ça non ?

C : Kyo !

M : Kyo oui ! Je les écoutais tout le temps quand j’habitais à Paris, ils passaient tout le temps à la radio … et j’aime pas vraiment cet album mais je connais Le Chemin, peut importe comment ça se prononce.

WWPY! : Donc le seul groupe français que vous connaissez c’est Kyo…

M : Ils avaient une chanson génial aussi, Dernière Danse.

WWPY! : Dernière Danse, c’est ça. Parfait. Alors, vous parlez souvent du Brexit et de l’impact ça pourrait avoir sur la musique. En tant que groupe qui tourne beaucoup, quel impact ça pourrait avoir sur vos tournées en Europe par exemple ? Vous y avez déjà pensé… ou c’est juste Henry (le chanteur, qui en parle souvent sur les réseaux sociaux) ?

M : Non, on en parle tous beaucoup.

J : On y pense tous. Henry est juste, évidemment, plus impliqué.

M : Je veux dire, l’idée qu’on devrait … parce qu’on ne sait pas vraiment quel effet ça va avoir ?

WWPY! : Sur les ventes, les tournées.

J : Pour les tournées, on devra peut-être demander des visas pour venir en France ou ailleurs en Europe.

WWPY! : Dans tous les cas vous en avez déjà besoin quand vous allez aux Etats-Unis…

J : Ouais, on a des frais en plus pour avoir le droit de jouer là-bas.

M : Je ne sais pas si on devrait payer pour un visa européen ou si ça serait propre à chaque pays. Donc je pense que ça pourrait nous revenir bien plus cher que ce qu’on imagine ce qui pourrait fermer les portes de l’Europe à beaucoup de groupes.

WWPY! : Et fermer les portes du Royaume-Uni aux groupes Européens aussi.

J : Exactement.

M : Exactement et c’est déjà assez difficile comme ça de s’exporter, d’avoir du soutien là-bas, c’est pas facile donc là on se retrouverait face à des obstacles en plus…

J : Ça va devenir impossible.

M : Donc oui, on y pense beaucoup.

WWPY! : Et est-ce que vous pensez que les tragédies comme celle d’hier soir (ndt: 22.05.2017) à Manchester peuvent influencer les votes ? Que jouer sur les peurs des gens peut les influencer à voter pour quelqu’un d’autre?

M : J’en parlais justement à Jack (leur merch guy) tout à l’heure. Je disais que, c’est un peu insensible, mais c’est une réaction idiote. Et les gens finissent toujours par oublier ce qu’il s’est passé avant, et ils basent tout sur ce petit incident. Ils pensent avec leurs cœurs et pas avec leurs têtes. Donc oui, je pense que c’est ce qui va se passer. Je pense que c’est pareil avec toutes les attaques terroristes, aussi avec celle qui s’est passée en France, ça influence toujours un minimum les élections.

WWPY! : C’est vrai. Mais étonnement en France Marine Le Pen, la candidate qui voulait sortir de l’Europe, n’a eu que 4% des votes à Paris. Ceux qui ont voté pour elle ne vivent pas à Paris et n’ont pas vécu les attaques.

M : Oh, vraiment ?

J : Hmhm, c’est bizarre.

M : Ce n’était pas son père qui avait été candidat à la présidentielle aussi ? Je me souviens d’un Le Pen qui était candidat.

WWPY! (moment de déconcentration): Qui ?

M : Hum … son père ?

WWPY! : Oh ! Son père ! C’est ça, oui.

M : C’est bien ce qu’il me semblait.

WWPY! : Oui, c’est le même parti politique.

M : Il voulait que la France retourne au Franc.

WWPY! : Oui … Elle veut un peu la même chose, c’est pas clair … Elle a dit qu’elle voulait sortir de l’euro puis elle a changé d’avis … De toute façon c’est terminé et elle a perdu.

M : Heureusement. Apparemment c’est juste une version diluée de son père. Ça reste pas terrible.

WWPY! : Elle est quand même raciste.

M : Je suis d’accord, je ne voterais pas pour elle.

WWPY! : Ok, vous avez quelque chose à ajouter ? Un message pour vos fans français ?

J : Pour vous ! On veut vous remercier d’être venues nous voir.

WWPY! : Ahah et à nos lecteurs qui ne vous connaissent pas encore, quelque chose qui pourraient leur donner envie de venir vous voir ?

M : Hum. Je ne sais pas. Je ne sais pas quoi dire !

J : Monter sur un ferry et venez en Angleterre pour voir si vous vous y plaisez ! Venez nous voir en concert.

M : Parce qu’on risque de ne jamais revenir en France ahahah.

J : Ouais hahahah.

WWPY! : Noooon ! Ne dites pas ça !

M : On est toujours très reconnaissants quand les gens écoutent ce qu’on fait, c’est un peu différent, allez écouter, venez nous voir en concert et impliquez-vous ! Je ne veux pas forcer qui que ce soit.

WWPY! : Ha, tu peux. Ok, merci beaucoup alors !

J : Merci ! Cool.

M : Merci. Super questions. Génial.

 

Interview: Auxane Beau

Vidéo: Camille Buignet

Traduction: Auxane Beau et Emma Claverie

Tags:
Auxane Beau
Auxane Beau
auxane@wewillpunkyou.com

J'aime beaucoup trop d'artistes pour pouvoir en faire une liste ici mais retenez déjà Casey et Boston Manor, ça ira pour commencer !