We Will Punk You! | Sleeping With Sirens
202
post-template-default,single,single-post,postid-202,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-theme-ver-14.5,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Sleeping With Sirens

Version française :

Les américains de Sleeping With Sirens étaient en tête d’affiche du Longlive Rockfest à Lyon ce 12 juin. On vous a raconté à quel point c’était cool de les voir sur scène dans notre article sur le festival, ici, et maintenant, on vous dit tout ce qu’ils nous on raconté lors de notre interview. Ceci est une version traduite : vous trouverez la version originale, en anglais, ici. Et si vous voulez voir les photos de leur set , c’est par là !

image

We Will Punk You! : C’est super d’être avec vous ! C’est la seconde fois que vous jouez en France cette semaine, mais ça fait très longtemps que vous n’êtes pas venus ici. Pourquoi est-ce que vous ne venez jamais ?

Kellin Quinn : On n’aime juste pas venir ici. Non, je rigole. On n’a juste pas vraiment fait de tournée européenne et je ne sais pas pourquoi mais on va venir plus souvent maintenant. On aime vraiment cet endroit !

WWPY! : C’est une super nouvelle !

Gabe Barham : Je crois que ça faisait sept ans que nous n’étions pas venus ici. Demain c’est l’Italie et c’est pareil. C’était nos premiers shows outre Atlantique quand on était un bébé groupe.

WWPY! : Vous êtes venus en Allemagne, je crois que c’était l’an dernier, mais vous n’êtes pas venus en France et vous nous manquez, on a besoin de vous ici !

GB : La France nous a manqué donc nous sommes contents d’être ici cette fois ci !

WWPY! : Tout le monde est content ! Vous avez sorti, je ne sais plus quand exactement, Madness, l’album. Pourquoi avez-vous choisi ce nom ? Pourquoi avez-vous choisi cette chanson pour être le titre de l’album ?

KQ : Parce qu’on a eu que des merdes quand on a fait l’album et c’était de la folie (NB: madness en anglais) et on l’a appelé comme ça.

Nick Martin : Ça a été un processus très long, c’était très stressant. On a fait un album qu’on a fini par ne pas sortir et nous sommes retournés immédiatement en studio pour écrire un album complètement différent. C’était juste de la pure folie et c’est de la que ça vient.

WWPY! : C’est un nom super !

NM : Oh, merci !

WWPY! : On vous a vus faire la première partie de Good Charlotte la semaine dernière ce qui était génial car c’était la première fois qu’on vous voyait en live. On a beaucoup aimé le moment où vous avez joué The Strays parce que nous trouvons que c’est un super doux moment, si ça a un sens, pendant votre set. Est-ce que c’est une façon de décrire l’atmosphère Sleeping With Sirens ? Le groupe et les fans…

KQ : Oh, on est une bande de bisounours ! La nuit dernière je ne pouvais pas arrêter de pleurer, je ne sais pas pourquoi.

GB : Il était très émotionnel hier soir.

KQ : Très émotionnel ! On est juste un groupe emo.

WWPY! : C’était en Belgique ?

KQ : Dans ma chambre ?

WWPY! : Non, en Belgique !

(Il s’agit ici d’une confusion entre Belgium et bedroom en anglais. Nous avons des accents plus français que nature chez We Will Punk You!)

GB : Dans sa chambre. Il y pleure.

KQ : Je pleure dans ma chambre !

Jack Fowler : Qu’est-ce que t’écoutais ?

KQ : Je n’écoutais rien !

JF : T’as juste commencé à pleurer comme ça ?

NM : Il est juste émotionnel.

KQ : J’ai vu un chien qui ressemblait à mon ancien chien et j’ai commencé à pleurer. J’ai vu un petit bébé et j’ai pensé « mon bébé me manque » et j’ai commencé à pleurer.

NM : Oui, je crois que The Strays est une bonne représentation générale du groupe et de qui nous sommes.

WWPY! : Merci de répondre à la question ! A propos de ce concert avec Good Charlotte, Kellin on t’a vu refaire le générique de Mario Kart, d’où ça sort ?

GB : C’est marrant parce qu’il ne l’a pas fait depuis probablement trois ou quatre ans.

JF : Il n’avait pas le choix.

Justin Hills : Ça venait de Nintendo c’est ça ?

GB : Ouais. 

KQ : C’est vraiment ancienne generation. Je sais pas. J’étais un gamin et je beatboxais pour ma copine…

JH :  Montre nous ! (Il commence à beatboxer).

KQ :  T’es bon mec !

GB :  Il y avait un problème sur scène avec la guitare de Nick…

WWPY! : Oui, on a vu ça mais c’était cool de faire ça !

JF : Ce n’était pas du tout de la faute de Nick.

NM : Non, ça ne l’était pas. Je suis au top de ma forme.

WWPY! : A propos de votre prochain album, on ne veut pas une date, un nom ou quoique ce soit, mais est-ce que vous pouvez partager vos impressions à propos de la façon dont il a été enregistré, dont vous avez travaillé avec votre producteur, etc. ?

JF : Stressant ! 

WWPY! : C’était Madness 2.0?

KQ : On va l’appeler Madness partie deux !

GQ : Non, on ne va pas faire ça.

NM : En fait, on a juste pu finir d’écouter toutes les chansons aujourd’hui ! L’album est complètement terminé, rendu et on devrait le sortir…. Il sort plus tard cette année. Je ne peux pas dire quand maintenant…

JH : Je vais le dire !

WWPY! : Si tu veux, tu peux.

JH : C’est…

WWPY! : Mais nous dis pas de la merde !

JH : Oh, je peux pas.

WWPY! : De quoi parle l’album ? Y a-t-il une chanson que vous aimez particulièrement ? Est-ce que vous pouvez nous en dire quelque chose ?

JF : Je ne sais pas si on peut déjà dire ça !

KQ : Ça parle de pleurs.

WWPY! : J’ai hâte de l’entendre !

NM : Je suis vraiment content de cet album, je l’adore !

WWPY! : Comment est-ce que vous écrivez ? Est-ce que vous allez tous en studio et écrivez une chanson… Comment ça se passe ?

JH : Généralement c’est juste moi.

WWPY! :  On te croit mais tu dois expliquer comment !

KQ : De temps en temps ça commence avec une mélodie ou une parole, de temps en temps ça commence avec les guitares, ça ne commence jamais avec la batterie, jamais !

JH : De temps en temps avec la basse…

NM : Chaque chanson est différente. La façon dont on écrit est toujours un processus différent. Comme a dit Kellin, ça peut être une parole, un son sur la guitare, c’est toujours différent.

image

WWPY! : (à Jack) Félicitations d’avoir été le guitariste de l’année l’an dernier aux APMAS ! Est-ce que vous avez des nominations cette année ?

JH : Eh non il n’en a pas !

WWPY! : Je veux dire en tant que groupe !

JF :  On en a. On est nominés pour… Nick le sait probablement mieux que moi… Oui, fanbase la plus dévouée !

WWPY! : The Strays! Est-ce que c’est le nom de la fanbase ?

NM : Oh ouais !

WWPY! : Des fans qui pleurent… Enfin bref, quelle est la phrase provenant d’une de vos chansons, actuelle ou vieille ou à venir, que vous aimez le plus ?

KQ : Je dirais celle que les gens se tatouent le plus “sometimes you gotta fall before you fly”.

GB  : Ou The Strays, “we are the strays”.

WWPY! : Les paroles emo, on en revient toujours au même point.

JH : “They say that love is forever, your forever is all that I neeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeed”.

WWPY! : En parlant de vos fans, les vôtres sont plutôt dévoués. Est-ce que vous avez un souvenir de l’un d’entre eux faisant quelque chose de fou ?

JF : Ouais, ce mec qui a essayé de monter dans notre bus.

WWPY! : Je veux entendre cette histoire, explique moi !

JF : C’était juste un fan fou qui disait qu’il avait le droit de monter dans notre bus. On était là non t’as vraiment pas le droit. Il est monté dans le bus et on était là “attends t’es qui?” et lui il était là “oh je monte avec vous les gars. Y a des gens qui ont dit que je pouvais”. Je n’ai pas besoin de vous dire qu’il a été viré du bus.

WWPY! : Eh bien il a essayé !

JF : Il s’est un peu introduit dans notre maison quand on y pense un peu.

WWPY! : Ça devient drôle en y repensant mais ça ne l’est pas quand ça arrive si ça a un sens. Sur un autre sujet, est-ce que vous écoutez des artistes européens, hors Royaume-Uni, ou des groupes qui ne chantent pas en anglais ?  

KQ : Chunk! No, Captain Chunk! Ils viennent de France.

WWPY! : Non ils chantent en anglais. Chunk ça compte pas, Daft Punk ça compte pas et Phoenix ça compte pas.

NM : J’écoute de la musique mariachi.

WWPY! : Très bien, oui.

NM : Ils chantent en espagnol et tout.

JH : J’écoute Daddy Yankee de temps en temps.

WWPY! : Quoi ?

JH : Daddy Yankee !

WWPY! : C’est qui ? Est-ce que je veux savoir ?

JH : C’est un rappeur mexicain.

(un inconnu apparaît)

WWPY! : Est-ce que tu connais des artistes qui ne chantent pas en anglais ?

(l’inconnu part sans répondre)

JF : Je ne crois pas que j’en écoute. Oh, One Ok Rock ça marche ?

WWPY! : Ouais ça marche carrément ! Aujourd’hui Pierce The Veil jouent aussi. (à Kellin) Première question, est-ce que tu vas chanter King For A Day avec eux ?

KQ : Je ne sais pas, je n’ai pas encore décidé.

WWPY! : Tu dois le faire.

KQ : Je suis obligé ?

WWPY! : Oui, tu l’es. La seconde question est : quel membre de Pierce The Veil détestez-vous le plus ? Vous pouvez répondre ‘tous’.

JF : Honnêtement ?

WWPY! : Euh ne sois pas trop honnête…

GB : Je dirais Jaime parce que ses cheveux sont toujours putain de parfaits.

WWPY! : C’est une bonne raison de détester quelqu’un !

JF : Ouais, vous savez quoi ? Je vais regarder la caméra et dire ça. Jaime. Parce que de temps en temps il me bat au billard et ça m’énerve. Et j’aime ses cheveux.

WWPY! : C’est la dernière question. Vous avez été signés chez MMDN. Comment c’est arrivé ? (à Kellin) Tu as aussi participé à l’album de Good Charlotte, comment ça s’est passé ?

KQ : Oui, c’est comme ça que c’est arrivé. J’ai fait une chanson avec eux et ils m’ont dit « hey, vous voulez venir à bord ? ». J’ai dit « je dois en parler au reste du groupe ». Ils ont dit non mais j’ai dit « ouais, on va faire ça » quand même.

WWPY! : Et maintenant vous êtes les meilleurs amis et le groupe préféré de Benji Madden !

KQ : Ouais !

WWPY! : Mais j’ai vu Waterparks faire leur première partie et il a dit exactement la même chose donc je ne suis pas si sûre de ça !

JF : Fuck you Ben ! (Nous traduirions ça par “va te faire foutre, Ben !” mais la traduction est-elle réellement nécessaire ?)

WWPY! : Eh bien merci de nous avoir accordé cette interview !

image
Auxane Beau
Auxane Beau
auxane@wewillpunkyou.com

Test