We Will Punk You! | 5 Seconds of Summer au Yoyo
179
post-template-default,single,single-post,postid-179,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

5 Seconds of Summer au Yoyo

Le 4 avril dernier, 5 Seconds of Summer étaient de retour à Paris pour un concert au Yoyo. Quelques heures avant leur entrée en scène, nous avons eu l’occasion d’interviewer le groupe en table ronde avec deux autres médias français qui s’intéressent à la scène pop rock : Above The Noise et Rock Ur Life. C’était donc l’occasion pour nous de leur poser quelques petites questions avant de profiter du concert !

image

Pour cette courte tournée de promotion, pas de première partie. On aurait pu s’attendre à découvrir un nouveau groupe fraîchement signé par leur récent label, Hi Or Hey Records, comme ils l’avaient fait avec Hey Violet en 2015. Mais pour l’instant, les australiens de 5 Seconds of Summer se concentrent sur leur propre musique. Luke Hemmings (guitare, voix) nous confie : « Je pense que vous allez voir plus d’artistes sur le label ! C’est juste qu’on est vraiment occupés et que c’est compliqué de trouver un groupe super cool qui se démarque des autres et nous inspire créativement, pour qu’on puisse avoir envie de leur donner du temps et de l’argent. » Ce à quoi Ashton Irwin (batterie, voix) répond en confirmant : « Signer quelqu’un d’autre prendrait beaucoup de notre énergie et on a aussi notre propre groupe à faire fonctionner. On en est pas encore au stade où on peut juste s’asseoir tranquillement et signer des groupes sans trop d’effort. C’est exactement ce que Luke a dit : on veut pouvoir s’impliquer vraiment avec les personnes avec qui on s’associe, créativement, et ça doit être important et inspirant pour nous aussi. » 5SOS arrivent donc sur scène à 21h pile et nous délivrent un set d’une petite heure incluant 13 chansons triées avec grande réflexion.

La première chose qui frappe, lorsque 5SOS montent sur scène, c’est la nouvelle esthétique du groupe. Tant musicalement que visuellement, le groupe a bien mûri depuis leurs derniers concerts en France en 2016.

Visuellement d’abord, le groupe joue dans une salle beaucoup plus petite et sans effets spectaculaires. En outre, ils abandonnent de plus en plus la formation de groupe de rock classique (deux guitares, une basse, une batterie) qui leur tenait tant à cœur lors de la formation du groupe, pour s’assumer de plus en plus comme groupe de pop. Plusieurs moments le démontrent comme lorsque Luke lâche sa guitare pour se dévouer au chant ou que Calum Hood (basse, voix) délaisse la basse pour un synthétiseur. A ce sujet, Calum nous dévoile : « On a tous plus confiance en nous, en nos compétences, en notre capacité à écrire des chansons, et on ne s’est pas sentis obligés de toujours garder cette formation organique à laquelle on était accrochés jusque-là. On voulait pousser les limites un petit peu, et il n’y a pas de vraie formation correcte pour nous, ce qui est intéressant. Je pense que c’est vraiment bien pour ce groupe de toujours continuer à s’étendre et à évoluer, et de toujours nous dépasser, surtout en ce qui concerne l’aspect live. » Et ça marche ! On sent dès les premiers instants du concert que le groupe est plus à l’aise que jamais sur scène et qu’ils nous montrent où ils en sont à un instant T de leur vie créative.

Musicalement ensuite, le groupe sort de ses setlists habituelles. Ils ouvrent le concert avec She Looks So Perfect, leur premier hit et arrêtent de jouer Don’t Stop qu’ils détestent depuis des années. À ce sujet, Michael Clifford (guitare, voix) évoque ses fans les plus fidèles. « Je crois que quand les gens et nos fans achètent des billets pour ce genre de concerts, pour des salles de 700/800 personnes, on sait qu’il ne sont pas là pour voir les singles. […] Ces fans connaissent chacune des chansons présentes sur chaque album qu’on a sorti, donc on pourrait jouer une B-side qui n’a été sortie qu’au Japon et ils connaîtraient aussi probablement toutes les paroles. Je crois que ça a été vraiment génial pour nous de sentir qu’on pouvait juste jouer les chansons qu’on a envie de jouer, alors que quand on fait des plus grandes salles, et des plus gros concerts, on se dit quand même “Ok, on doit jouer tous les singles parce qu’il le faut et bla-bla-bla”. Là, on commence le concert avec She Looks So Perfect, qui est notre plus grosse chanson et le single qui nous a fait connaître, donc je trouve ça plutôt cool que les gens viennent voir 5 Seconds of Summer et qu’on joue notre chanson la plus connue en premier et qu’ensuite ils soient là “oh merde, ok, qu’est-ce qui arrive après du coup?” ».

Cette setlist intercale ainsi intelligemment anciennes et nouvelles chansons du groupe. Les nouvelles, au nombre de six, ravissent les plus grands fans qui les écoutent déjà depuis quelques jours en perdant leurs oreilles sur une mauvaise version live trouvée sur YouTube. Seule exception, Want You Back, premier single du troisième album, qui était déjà sorti en studio aux moments des faits. Cette chanson clôt le concert et permet de parachever la liaison entre nouvelle et ancienne ères du groupe. Depuis, Youngblood, second single éponyme du troisième album, est sortie en version studio alors que son refrain catchy était déjà repris en chœur par le public lors du concert.

Les autres nouveaux titres nous ont néanmoins plutôt plus enchantées que ces deux singles. Talk Fast et son refrain que nous avons adoré hurler à tue-tête, Valentine qui semble déjà être une fan favorite, Moving Along et ses paroles géniales sur un air pop entraînant… Et surtout Lie To Me, une ballade pop qui n’est pas sans rappeler les titres plus anciens du groupe. Cette dernière est sans aucun doute notre préférée de la nouvelle ère, notamment car elle porte toute l’identité musicale que le groupe a construite depuis 2013 tout en démontrant parfaitement le tournant créatif qu’il vient de choisir.

Concernant les anciennes chansons qui survivent à cette nouvelle ère, on retrouve principalement des singles (She Looks So Perfect, Amnesia, She’s Kinda Hot, …). Néanmoins, deux chansons restent sur la setlist alors qu’elles ne sont pas des singles: Waste The Night, chanson du second album de 5SOS qui semble le plus s’approcher de leur nouvelle direction musicale, et Disconnected. Ironiquement, la seconde survivante était, à l’origine, présente uniquement sur la version physique de l’EP She Looks So Perfect (2014). A notre humble avis, il s’agit de la meilleure chanson jamais écrite par 5 Seconds of Summer et nous sommes absolument ravies de voir que, malgré un mauvais choix de départ, cette chanson n’est toujours pas enterrée quatre ans plus tard. Luke l’explique car « Jouer Jet Black Heart et d’autres chansons comme Disconnected, ou Waste The Night, ça correspond avec le 3ème album. Elles sont toutes dans la même famille et garder des chansons du premier et du deuxième avec celles du troisième album montre aux gens ce qu’on va faire. Elles vont toutes avec les nouvelles chansons si ça a un sens. »

Par ailleurs, il rappelle que le but de cette tournée est « de montrer aux gens où nous en sommes maintenant avec les nouvelles chansons » et ainsi de présenter le nouvel album. Ce but est sans aucun doute atteint. L’album 5SOS3 a désormais un nom : Youngblood. Il sera dans les bacs le 22 juin et contient 16 chansons (pour la version deluxe). A priori, nous pouvons nous attendre à des titres dans la même veine que ceux qui nous ont été présentés en live. Le groupe a travaillé avec un réalisateur différent des albums précédents ce qui participe probablement à leur renouveau musical. D’autres collaborations sont aussi à attendre, notamment avec Mitchy Collins (Oh Honey, lovelytheband) qu’Ashton décrit comme « le diable, l’ange, le menteur, le voleur et tout dans [sa] vie de toutes les meilleures façons. » Il ajoute : « il a inspiré notre groupe dans le sens où on savait tous qu’on voulait réussir de grandes choses avec notre nouvelle musique. Certaines de nos paroles sont à propos de lui, certaines de nos paroles ont été écrites avec lui, vous l’entendrez sur le nouvel album. Il a une chanson qui sera sur notre album. » On sait depuis que cette chanson s’appelle Ghost of You et avons hâte de l’entendre !

Pour conclure, nous avons hâte de poser nos mains et nos oreilles sur le troisième album de 5 Seconds of Summer ainsi que de les voir et revoir lors de leur prochaine tournée européenne (qui devrait être annoncée incessamment sous peu). Nous vous reparlerons d’eux dans les mois à venir, soyez en sûrs !

[Setlist complète: She Looks So Perfect, Girls Talk Boys, Disconnected, Moving Along, She’s Kinda Hot, Valentine, Amnesia, Lie To Me, Waste The Night, Talk Fast, Youngblood, Jet Black Heart, Want Your Back.]

Un grand merci à Capitol France et particulièrement à Virginie ainsi qu’à Khloé/Aude (Above The Noise) et Cléa (Rock Ur Life) pour cette interview ! 

image
Clémentine Tricaud
Clémentine Tricaud
clementine@wewillpunkyou.com