We Will Punk You! | Halsey à l’Olympia
627
post-template-default,single,single-post,postid-627,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-theme-ver-14.5,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Halsey à l’Olympia

Les deux années d’absence de concert se sont fait ressentir chez les fans d’Halsey en ce Mercredi soir. L’américaine y mène un show fulgurant –et complet– à l’Olympia pour promouvoir son dernier album, Hopeless Fountain Kingdom.

image

19h45. Les lumières s’éteignent avec un peu d’avance et laissent place à une montée d’énergie du côté du public. Sur scène, RAYE fait monter la température encore plus haut. Avec des sonorités RnB des années 2000, la foule présente dans les premiers rangs danse à en perdre la raison. La chanteuse se donne à cœur joie et essaie de faire bouger le plus de monde possible. C’est lorsqu’elle interprète le tube You Don’t Know Me que la folie se réveille. Après une demi-heure de show, les spectateurs sont enfin disposés à assister à la prestation tant attendue.

Les premières notes de The Prologue introduisent le début du concert. Derrière un rideau cachant la scène, Halsey apparait. Le rideau finit par tomber lorsqu’elle débute avec Eyes Closed. Les cris commencent à retentire dès son apparition. Elle enchaîne des tubes de ses deux albums, tels que Gasoline, Colors ou encore Strangers.

La chanteuse est une bête de scène.  Accompagnée de sa danseuse, Halsey se déhanche sur ses propres morceaux, jouant avec le décor et le regard des fans. Elle semble vouloir instaurer une certaine proximité avec son public. La preuve en est : entre deux morceaux, elle se permet à moult reprises de partager des anecdotes sur sa vie passée et de donner des conseils à son auditoire ou l’invite même sur scène.

Halsey nous avait prévenus : elle avait une surprise pour la date française. Et c’est habillée des couleurs du drapeau qu’elle se met alors à interpréter Comme Des Enfants, chanson originale de Cœur de Pirate. Le public chante alors à tue-tête les paroles qu’elle connait si bien et une atmosphère douce plane dans la salle de L’Olympia.

Sur Is there somewhere, Halsey fait monter une dizaine de fans sur scène, laissant même l’une d’elle y faire son coming-out. Ce moment envahira les fans d’émotion. Elle terminera ensuite son show sur un 21ème morceau : Bad at Love, et promet de revenir un peu plus vite la prochaine fois.

En un peu plus d’1h20, Halsey a montré l’étendue de ses capacités vocales et physiques. Une fois de plus, la chanteuse a su se donner à fond pour ravir son public. L’émerveillement est présent dans les yeux de chacun et nous quittons l’Hopeless Fountain Kingdom en espérant que sa reine y reviendra au plus vite.

Tags:
,
Morgan Agopian
Morgan Agopian
contact2@wewillpunkyou.com