We Will Punk You! | Landmvrks + Resolve + Affidavit + Set To Change au Backstage, Paris
3270
post-template-default,single,single-post,postid-3270,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive,elementor-default

Landmvrks + Resolve + Affidavit + Set To Change au Backstage, Paris

C’est la line-up 100% française qu’on attendait, et ça s’est déroulé le 30 octobre 2019 à Paris au Backstage By The Mill : Landmvrks s’arment de leurs compagnons de route Resolve ainsi que de Affidavit et Set To Change pour cette date parisienne sold out !

Set To Change

Ce n’est que le troisième concert à leur actif, mais Set To Change semblent s’affirmer de plus en plus sur la scène parisienne avec un punk hardcore bien déterminé. Nous avions pu les voir lors de leur première date au Klub en avril dernier, et on est contents de revivre leur musique en live des mois plus tard. C’est une date très attendue pour le groupe, mais également pour leurs fans qui se montrent à nouveau très présents ! La salle est déjà bien remplie, et on remarque un certain nombre de fans du groupe prêts à faire un peu de bordel. Pour cette date, le groupe est accompagné du batteur de Resolve pour mener à bien leur set.

Il est temps pour la formation de nous présenter une nouvelle fois leur EP The Great Nothing en live. Si le premier titre permet de poser un peu le ton du groupe et de présenter leur son à ceux qui ne les connaissent pas, la deuxième chanson, Our Demise, lance les hostilités avec l’ouverture d’un pit restreint mais on ne peut plus énergique ! Ce set de 6 chansons, comptant un titre inédit et une cover de Nirvana, semble en avoir conquis plus d’un : de part l’enthousiasme du groupe, de leur talent indiscutable mais également par la sincérité et le naturel des musiciens. Ce n’est donc pas la première fois qu’on a l’opportunité de voir Set To Change, et certainement pas la dernière !

Set To Change, Backstage By The Mill, Paris – 30 octobre 2019 / © Rachel Guibert

Affidavit

En avril dernier, nous avions eu l’occasion de voir Affidavit sur la même scène que Set To Change. On se fait un plaisir de les retrouver ce soir et voir l’évolution du groupe. C’est l’occasion pour eux de présenter leur nouvelle line-up en tant que groupe, avec le chanteur Doug qui enfile également la casquette de bassiste et l’arrivée d’un nouveau guitariste.

Le set démarre sur un public davantage fournit, avec une fosse de plus en plus serrée et enthousiaste. Le groupe propose un son et une ambiance un peu plus doux que le set précédent, mais la foule semble toute aussi captée par la performance du quatuor parisien. D’autant plus lors des titres déjà connus de certains membres de l’audience tel que Skyless ou The Truth. Dans leur période d’émergence, le groupe semble déjà s’affirmer dans un style musical alliant les forces du rock alternatif et du punk rock, tout en apportant une esthétique particulière qui permet de les reconnaître.

Cette identité ne se fait pas oublier en cette soirée où les musiques sont jouées avec justesse et passion. Le groupe dégage une chaleur qui se fait ressentir dans nos cœurs et donne envie à la foule de partager leur histoire et de se laisser porter par des pas de danses et quelques headbangs pour couronner le tout. Le dynamisme est à son comble lors de Dead End qui nous donne envie de crier les paroles. On se fait une grande joie d’avoir retrouvé les « aventures surnaturelles » d’Affidavit en live, d’autant plus après avoir découvert leur nouveau clip pour Dead End, la veille du concert.

Affidavit, Backstage By The Mill, Paris – 30 octobre 2019 / © Rachel Guibert

Resolve

Les prochains à jouer sur cette line-up sont les lyonnais de Resolve. Ces derniers ont un nom qui commencent à bien résonner en France, mais il s’agit de leur premier concert dans notre capitale. Et vu le nombre de présents et l’engouement avant le début du set, on sent bien qu’ils étaient très attendus ! Il ne faut d’ailleurs pas attendre longtemps avant qu’un beau bordel se forme dans le pit. Si le public a prouvé d’une bonne énergie lors des deux sets précédents, ce set va révéler une toute autre facette des présents qui vont se déchaîner sur le metalcore à la Resolve.

La foule est on ne peut plus emballée dès les premières notes, mais ce n’est rien contrairement à l’énergie débordante que va engendrer Of Silk and Straw. Ce dynamisme n’en sera que grandissant lors des autres titres tels que le tout récent Terra Mater, Pendulum ou encore Carmela. Déjà en studio, le groupe sait nous faire passer par d’innombrables émotions tout en nous accrochant par une section rythmique exaltante et des riffs de guitare qu’on voudrait entendre pour le reste de notre vie. Autant vous dire qu’en live, cette expérience est décuplée. Le set n’en est alors que réussit où les fans se retrouvent dans une euphorie et les membres du public qui ne connaissaient pas le trio ne peuvent en sortir que conquis. L’expérience sera à vivre à nouveau le 3 avril au Petit Bain puisque que le groupe ouvrira sur la tournée européenne des allemands Alazka.

Resolve, Backstage By The Mill, Paris – 30 octobre 2019 / © Rachel Guibert

Landmvrks

La soirée est déjà bien entamée et réussie, mais le meilleur semble encore à venir avec le set de Landmvrks qui est, lui aussi, très attendu ! Le concert affiche complet, et cela se fait bien ressentir avec une fosse très resserrée et un fond de salle également peu espacé. Mais il ne faudra pas attendre longtemps avant que le pit s’ouvre et laisse place aux mosh et pogos. On peut en tout cas affirmer que l’entièreté de la salle se prête au headbang, plus ou moins discret selon les fans.

Le set se laisse porter par le chanteur et frontman qui, par l’avantage du français, peut tutoyer son public et permettre une relation plus informelle. La foule en est d’autant plus engagée et invitée à foutre le bordel. Ce qui ne leur pose aucun problème, surtout sur des titres tels que Hollow et Blistering. Pour accentuer cette forme d’euphorie, le groupe enchaîne avec Winter où le chanteur de Novelists, fait la surprise de débarquer sur scène pour effectuer sa partie de la chanson, mais également pour se jeter et se laisser porter par la foule.

La performance des marseillais est électrique. L’énergie de ces derniers ne diminue pas, et celle de la foule non plus. Ils passent par des titres plus récents tels que Wake Up Call ou The Worst of You and Me, mais également False Reality et Meaning Less, tout en laissant place à la première chanson qu’ils ont sorti en tant que Landmvrks. Après une bonne heure de set porté par une foule inépuisable et un groupe des plus époustouflants, le set touche à sa fin… jusqu’au retour de ces derniers sur le devant de la scène… et du bar ! Même si la salle se prête mal à la bonne vue depuis le pit, la présence de deux musiciens sur le bar forme un engouement pour les adeptes du fond de salle lors de cette dernière chanson, Fantasy. C’est une fin parfaite qui résume bien ce que le groupe prouve en live : puissance, folie et bordel.

Flo (Landmvrks), Backstage By The Mill, Paris – 30 octobre 2019 / © Rachel Guibert

Cette soirée de concert a prouvé d’une complémentarité entre les groupes, où les formes de rock actuel s’entrechoquent mais comblent les cœurs de tous. La line-up a permis de découvrir des groupes aussi talentueux et prometteurs les uns que les autres, en clôturant la soirée avec un set majestueux porté par Landmvrks. On vous conseille grandement de garder l’œil sur chacun de ces groupes, car un bel avenir semble s’ouvrir à eux !

Diane Houziaux
Diane Houziaux
diane.houziaux@hotmail.fr

Ma vie actuelle se résume à écouter le dernier album de Trash Boat, Crown Shyness, 12 fois par jour. Entre temps, je pars dans d'autres pays voir Knuckle Puck.