Imminence + Acres + The Oklahoma Kid au Klinker Club (Aarschot, Belgique)
3890
post-template-default,single,single-post,postid-3890,single-format-standard,bridge-core-2.0.6,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-theme-ver-19.4,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

Imminence + Acres + The Oklahoma Kid au Klinker Club (Aarschot, Belgique)

C’est à la salle De Klinker Club, dans la petite ville d’Aarschot en Belgique que Imminence s’est à nouveau produit le 22 janvier 2020. Leur retour était apparemment fort attendu. Car déjà avant l’ouverture des portes quelques fans patientaient dans le froid. Le groupe a décidé d’emmener à leur côté The Oklahoma Kid et Acres sur cette tournée. Une soirée riche en musique post-hardcore et metalcore s’annonçait.

The Oklahoma Kid


Quelques minutes seulement après l’ouverture des portes The Oklahoma Kid est déjà sur scène. C’est devant un public qui commence à se remplir que le groupe Allemand entame leur single Oasis . Les spectateurs sont un peu timides, c’est pourquoi le vocaliste Tomm Brümmer tente tant bien que mal à réchauffer le public en leur demandant de se rapprocher de la scène. Ensuite, Ils enchaînent les titres de leur récent album SolarRay. Alors que le groupe de metalcore semble profiter de leur performance en se déplaçant sur toute la scène et en rigolant, c’est au tour du public de commencer à se prêter au jeu. On continue avec un autre de leurs singles, Shaking Off The Disease. C’est à ce moment-là que quelques fans se laissent emporter et chantent les paroles de cette chanson. Malgré leurs efforts, beaucoup de solos de guitares de Fred Stölzel et Andreas Reinhard, et leur énergie cela n’a pas semblé avoir assez réchauffé la foule. On retiendra toute de même que leur vocaliste n’était plus capable de chanter lors des concerts précédents de cette tournée. Cela reste donc une bonne performance pour un premier show avec le retour de leur chanteur.

Acres

Puis c’est au tour d’Acres de monter sur scène. Le groupe anglais entame leur set avec Deathbed, un instrumental mélancolique apportant tout de même de l’énergie grâce à la batterie. Leur retour en Belgique après leur support sur la tournée de Casey et leur premier headline tour en 2019 semble rendre heureux le public qui continue à se remplir. Après Lullaby , un titre de leur premier album Lonely World sorti l’année dernière, les spectateurs semblent conquis. Le groupe reçoit des applaudissements, ce qui a l’air de leur donner encore plus confiance sur scène. C’est sur une bonne ambiance que se finit leur performance, avec leur single Lonely World Les fans sont dynamiques et crient les paroles. Le set était un peu court à notre goût ou nous n’avons simplement pas vu le bon temps passé. En tout cas, ça y est la foule est réchauffée, tout le monde est prêt pour la tête d’affiche.

Imminence

20h30, Imminence monte sur scène devant une salle presque sold out. C’est une soirée pleine d’émotion qui nous attend. Dès les premières chansons, Erase, Room to Breathe, Scars, nous sommes séduits. On est directement lancé dans cette soirée post-hardcore. Les fans crient les paroles, le chanteur Eddie Berg n’hésite pas à se rapprocher du public, les musiciens ont une bonne présence sur scène. Des lumières mauves et de la fumée ajoutent une ambiance captivante. Ensuite, c’est lors de This Is Goodbye en acoustique que le vocaliste demande au public de chanter avec lui, car il est malade. Les fans sont emballés et tentent de l’aider en l’accompagnant au chant. Il enchaîne directement avec une reprise de Crawling comme hommage à Linkin Park. L’émotion est palpable dans la salle, tout le monde chante et quelques larmes coulent. Après tant d’émotions et une si belle reprise, le groupe suédois, poursuit avec ses singles Paralyzed et Infectious. Il est facile d’oublier que le chanteur est malade tellement la performance du groupe est impressionnante. Tout le monde est en admiration devant ces notes de violon, qui sont peu communes dans l’univers hardcore et metalcore.

Enfin, c’est avec une photo de groupe et le public que la soirée se termine. Il est 21h, ce qui est assez tôt afin de permettre à tout le monde de rentrer chez soi en sécurité après une soirée réussie. Les trois groupes se sont donnés pleinement, malgré les quelques problèmes de santé de leurs vocalistes. Les fans ont apprécié cela et ont voulu les remercier en les aidant à chanter, ce qui a rendu l’atmosphère encore plus émouvante. Nous pouvons dire avec toute évidence que Imminence partage un lien fort avec leurs fans.

Avis du public :

« Excellent pour les deux derniers groupes »

« C’était une très bonne ambiance et il y avait vraiment une connexion entre les artistes et les fans. C’était beau. »

[Setlists]

The Oklahoma Kid : Oasis, High Stakes, Shaking Off The Disease, Feed Me Fear, Solarray, Dreambender, Scharlatan.
Acres : Deathbed, Medicine, Miles Apart, Lullaby, Talking in Your Sleep, Unwelcome, In Sickness & Health, Lonely World.
Imminence : Erase, Scars, Room to Breathe, Saturated Soul, Lighthouse, Up, Broken Love, This Is Goodbye (acoustic), Crawling (Linkin Park cover acoustic),The Sickness, Disconnected, Paralyzed, Death of You, Infectious, This Is Goodbye.

Yasmina Bezaf
Yasmina Bezaf
yasmina.bezaf@gmail.com